Livraison offerte

Valériane

Valeriana officinalis

Un sédatif puisant !

Autres noms : Herbe aux chats, Herbe aux coupures, Herbe Saint Georges
Famille : Valérianacées

Quels sont les bienfaits de la Valériane ?

  • La Valériane est une plante anti stress ;
  • Elle s’utilise en cas de nervosité (agitation nerveuse), anxiété, rumination mentale, déprime ;
  • La Valériane agit contre les troubles du sommeil. Elle raccourcit le temps d’endormissement et améliore la qualité du sommeil ;
  • 01 / sommeil

    18,00 une fois ou 15,00 chaque 25 jours
    Livraison estimée entre le 17/08/2022 et le 19/08/2022
  • 01 / sommeil — cure de trois mois

    44,00
    Livraison estimée entre le 17/08/2022 et le 19/08/2022

Quelle est l’histoire de la Valériane ?

  • Son nom vient du latin valeō (infinitif : valēre) qui signifie : être fort, vigoureux, en bonne santé ou encore bien se porter ;
  • Originaire d’Europe, elle s’utilise dès l’antiquité, et particulièrement au sein de la Grèce antique, où Hippocrate et Galen la recommandent pour traiter l’insomnie (5ème siècle avant Jésus Christ ou siècle de Périclès). La racine de la Valériane officinale est alors considérée comme un calmant des plus efficaces ;
  • Les Romains utilisent également la Valériane pour lutter contre les palpitations et l’arythmie ;
  • Au Moyen-Âge (476 ap. J.-C. – 1453), elle s’emploie comme somnifère et tranquillisant. Elle est, par ailleurs, recommandée par la très célèbre femme de lettres et première naturaliste Allemande Hildegard von Bingen ;
  • A la fin du 16ème siècle la Valériane s’emploie autant en Europe que chez les Indiens d’Amérique. Elle est usitée pour contenir l’épilepsie et plus exactement ses convulsions ou encore pour guérir certaines blessures ;

A partir de 1900 :

  • Au cours de la Première Guerre Mondiale (1914 – 1918), de nombreux Français consomment de la Valériane pour atténuer la nervosité générée par le contexte de guerre ;
  • En 2002, un sondage mené aux États-Unis auprès de plus de 30 000 personnes révèle ainsi que 5,9% des sondés utilisent de la Valériane et que 30% de ces derniers (soit plus de 500 ou encore deux personnes sur cent) le font pour combattre l’insomnie 1.
  • En 2005, une équipe Québécoise a mis en évidence que la prise de Valériane et de Houblon améliore la qualité du sommeil sans les effets secondaires des somnifères 2 ;
  • Plus tard en 2011, une étude menée à Téhéran (Iran) sur cent femmes ménopausées a démontré que 30% avaient ressenti une amélioration de la qualité de leur sommeil avec deux prises par jour de Valériane pendant 4 semaines ;
  • En 2014, une nouvelle étude tend à démontrer la diminution du stress grâce à la Valériane 4 ;
  • Ces dernières décennies, de nombreuses études ont finalement montré que l’utilisation de la Valériane seule ou avec des cônes de Houblon, améliorait l’endormissement. 5
  • En 2020, Naetur introduit la Valériane dans son complément alimentaire sommeil, 100% végétal et bio. qui contient également, de la Passiflore, de l’Eschscholzia et du Houblon ;

A quoi ressemble la Valériane ?

  • La Valériane est courante dans la nature : en forêt ou dans les lieux humides ;
  • C’est une plante vivace à souche verticale brun fauve et aux racines épaisses ;
  • La tige cylindrique et striée de la Valériane peut atteindre un mètre ;
  • Les feuilles sont profondément divisées en plusieurs folioles (petites feuilles qui forment une feuille composée) et ciselées ;
  • Les fleurs sont petites, blanches ou roses et visibles de mai à août ;
Valériane, illustration par Naetur

1 (en) “Insomnia associated with valerian and melatonin usage in the 2002 National Health Interview Survey” Bliwise DL, Ansari FP. Sleep. 2007 Jul 1;30(7):881-4
4 (en) Jung H, Yoo D, Kim W, Nam S, Kim J, Choi J, Kwak Y, Yoon Y, Hwang I. Valeriana officinalis root extract suppresses physical stress by electric shock and psychological stress by nociceptive stimulation-evoked responses by decreasing the ratio of monoamine neurotransmitters to their metabolites. BMC Complementary and Alternative Medicine 2014, 14:476 (11 December 2014)
2,3,5 (fr) “Des plantes pour affronter l’hiver”, 60 Millions de consommateurs (Institut National de la Consommation), Hors Série Santé, n°1305, Novembre – Décembre 2019, p. 108

Updating…
  • Votre panier est vide.